All posts in Print

Book review: The Art of Drew Struzan

The Art of Drew Struzan

As Frank Darabont (The Shawshank Redemption – The Green Mile – the Mist) wrote in the foreword « Movie posters suck these days. »

He may have a point here, marketing people killed about everything removing the artists from the process of creating movie posters and the art of illustrators like Drew Struzan considered old-fashioned and too artistic to appeal for modern audiences *cough*

Although Drew Struzan is behind some of the most iconic movie posters (Back to the Future trilogy – Star Wars – Indiana Jones series), his name is still unfamilliar somehow.

The artbook is a wide selection of his work including lots of alternate posters (usually a mix of acrylic paint and aerography) and « comps », short for comprehensive: pre-work sketches and rough illustrations.

Rise and fall of movie poster illustration in Hollywood.

Besides the artwork, the book offers a glimpse of how Struzan was dealing with « the suits » as he used to call the studio executives, from handshake during his early work to tens pages of contracts when he retired.

The Art of Drew StruzanAnd anecdotes too, when he had a 24-hour deadline to illustrate the poster of John Carpenter‘s The Thing, a delivery guy was waiting for the finishing painting until he left with the canvas still wet!

While his very distinctive portraits are based on stills, we learn that he used to arrange shots being his own model for body references, with his wife and friends too.

A look back to forty years of work in which you can feel all the passion and the sincerity which, sometimes, bring some rushes of nostalgia.

The Art of Drew Struzan The Art of Drew Struzan The Art of Drew Struzan The Art of Drew Struzan


Title / Author : The Art of Drew Struzan / D. Struzan & David J. Schow
Publisher : Titan Books
Published : 2010
Format : Hardback 162 pages
ISBN : 9781848566194

Livre Les peaux mortes

Roman Les peaux mortes

Trois ans après son premier roman Ce qui sort des tunnels, Arnaud Touplain récidive avec un thriller noir, intitulé Les peaux mortes.

« Ce qui s’est produit avec l’agent spécial Terry Torrez nous a tous plongés dans un état de choc et de profonde tristesse. Personne n’aurait pu imaginer la tournure dramatique des événements. Pas même dans nos pires prédictions. »
(Déclaration officielle d’Alexander Spellmeyer, chef de section du FBI, Washington D.C.)

Le jeune agent du FBI Terry Torrez, spécialiste des missions d’infiltration, semble immunisé contre la peur. Son agent de liaison et ami, l’expérimenté Steven Price, tremble pour deux. Lorsque Terry ignore la mise en garde de son mentor au sujet d’une nouvelle mission aux résonances plus personnelles que prévues, Steven va devoir lui aussi faire face aux démons de son passé…

Après une première collaboration débouchant sur une couverture inspirée des affiches de films réalisées par Saul Bass, les idées directrices pour ce nouveau roman étaient une ambiance aux couleurs sombres, crépusculaires ainsi qu’un croquis d’un arbre mort 🙂

roman Les peaux mortes

N’hésitez pas à lire les articles et chroniques sur le blog d’Arnaud.

Roman disponible sur Amazon.fr


Titre / Auteur : Les peaux mortes / Arnaud Touplain
Éditeur : auto-édition
Publication : Mai 2016
Format : Broché: 492 pages | Numérique : Kindle
ISBN : 978-2955703106

Livre Ce qui sort des tunnels

Ce qui sort des tunnels - cover - close-up


Amateurs de thrillers fantastiques, Ce qui sort des tunnels est le premier roman de mon pote Arnaud qui, à cette occasion, m’avait demandé un visuel à la Hitchcock.

Où est passé le train?

Le 22 octobre 2013, le TER 833295 à destination de la gare de Châlons en Champagne pénètre dans le tunnel de Tavannes pour ne pas en ressortir.

Le train et l’ensemble des personnes à son bord disparaissent.

L’ensemble des personnes à l’exception d’une.

François Mercier sort hagard du tunnel sans la moindre explication à fournir aux autorités.

Comment faire confiance à un homme qui prétend ne se souvenir de rien? C’est l’une des nombreuses questions que se pose Max Lenoir, commissaire de la DCRI.

North Liberty. Une petite ville américaine perdue au coeur de l’Ohio. Maria Perez aimerait s’y croire à l’abri.

A l’abri de ce qui sort des tunnels.

Mais sait-on vraiment ce qui sort des tunnels?

Arnaud avait suggéré l’utilisation d’une silhouette comme celle de l’affiche du film Vertigo (Sueurs Froides en France) et l’idée de faire une couverture reprenant l’esthétisme de Saul Bass collait parfaitement avec ses intentions.

Saul Bass?

Vertigo Hitchcock

Vous ne connaissez peut-être pas son son nom, mais vous avez probablement déjà rencontré son travail à travers des logos (United Airlines, Minolta, …), des affiches de films (West Side Story, The Shining,…) ou des génériques de films (Anatomy of a Murder, Psycho,…).

Les indications pour le poster illustrant la couverture du livre étaient de remplacer le tourbillon par une forme très schématique représentant la bouche d’un tunnel d’où s’échappait une forme humaine affaiblie, en difficulté.

La composition finale est un format conventionnel A3 300dpi, le tout a été réalisé avec TVPaint.

Un marque-page recto-verso a également été réalisé.

Ce qui sort des tunnels - romanArnaud qui enseigne l’anglais en lycée, avait déjà écrit quelques nouvelles auparavant (dont certaines figurent à la fin du livre) et s’est enfin décidé à franchir le pas de la grande aventure de l’auto-édition. Supportez-le 🙂

Son livre est disponible sur Amazon.fr





Titre / Auteur : Ce qui sort des tunnels / Arnaud Touplain
Éditeur : auto-édition
Publication : Juin 2013
Format : Broché: 244 pages | Numérique : Kindle
ISBN : 978-2746661332

La Bible Amiga par Eric Cubizolle

La Bible Amiga par Eric CubizolleEn 1991, à deux pas de mon lycée, un revendeur informatique avait eu la bonne idée de faire tourner en boucle un jeu vidéo* sur une machine dont j’ignorais tout, le sort était jeté et mon compte en banque allégé.

Plus de 20 ans après, les éditions Pix’N Love, sous la plume de Éric Cubizolle, rendent hommage à l’ordinateur le plus populaire de sa génération, celui qui a marqué à jamais l’univers informatique: l’Atari l’Amiga.

Avec un premier modèle commercialisé en 1985 par Commodore, la machine 16/32 bits alliait performance, graphisme hors pair, qualité sonore inédite, laissant la concurrence sur le carreau (comment ça, pas objectif?).
Continue Reading →

Download Free Calendar 2012

Free Calendar 2012 - If anything goes wrong in 2012, Desmond Hume will be my constant Here we are.

Whatever happens, Judgement Day, Apocalypse, End of the world, The Quickening, Armageddon,… you name it, the mayan calendar ends December 21, 2012.

Against all those predictions, one solution to keep a healthy mind and have your feet on the ground, a free printable calendar in PDF format featuring the only quote you need to know to survive :

If anything goes wrong in 2012, Desmond Hume will be my constant.

In exchange, we just ask you to post a Tweet or a Facebook share about it.

(download no longer available)

See you in another life, brothers.

Livre profession graphiste independant

Livre profession graphiste independantSi vous êtes familier des sites communautaires 1Dcafé, Kob-One ou encore Café Salé, vous avez certainement lu des posts de Yamo, créatif des plus impliqués sur le web.

Il y a quelques années, Yamo, de son vrai nom Julien Moya, avait constitué un guide réunissant des conseils pratiques issus de son expérience personnelle, le Kit de Survie du Créatif.

Répondant à l’appel d’un éditeur, le site a finalement donné naissance à un livre Profession Graphiste indépendant.

Continue Reading →

the chromatic design by moviebarcode

When you discover the moviebarcode website, at first you may wonder what those lines are about.

The main concept is to compress each frame of an entire film in one pixel wide and accumulate them side by side into a single picture.

As a result, we get the whole colour palette (all the dominant colours of each shot actually) compressed in a bar code.

Sometimes you can even spot on the very right of the picture the end credits sequence, dark background with white pixels.

Although the idea is nothing new, if you are nuts about colours, this is a real feast.

More than 130 movies have been processed and prints are also available here.

The terminal green of The MatrixThe kitsch colours of Speed RacerThe electric blue of Tron

MOOtastic quality postcards

Moo postcards - prints from Naaty Design's workYay! A set of MOO postcards from a bunch of flyers (including Brad Mitchum’s smartphone game and Yan Harris) have been delivered!

Such as their other products, both thickness of the paper and printing quality are good indeed and have a gloss laminate with a size of 105mm x 146mm.


Continue Reading →

Book review: Dragon’s Dream Roger Dean

Dragon's Dream cover bookDragon’s Dream is the third book to be published after Views (1975) and Magnetic Storm (1984).

Roger Dean is an english artist and designer, well known for painting album covers for rock bands (remember the Yes ‘bubble’ logo?).

Psygnosis Logo & Owl Face - 1985In the middle of the 80’s, Dean has been commissioned by a software company, Imagine, then called Psygnosis and designed some of the greatest packaging artwork for video games (the first chapter of the book).


Continue Reading →